Conseils de typographie

La préposition 'à' en début de phrase demande le 'À' avec accent
cuy copyleft
  See You Why?  

normes belges | Orthotypographie accueil |   améliorations de la Fesec, mais...

 

Tout caractère accentué en bas-de-casse
doit l'être en capitale.

Nous ne sommes pas auteur de cette règle grammaticale. Voilà plus de quinze ans que nous défendons ce principe émis par l'Académie française, par Grevisse et autres (voir notre page spéciale Capitales accentuées). Depuis quelques années, chaque page relative à la typographie se voit accompagnée en bas de page d'un rappel des raccourcis clavier pour obtenir ces caractères accentués et autres de la langue française. C'est peut-être pour cette raison que le site CUY.BE est le premier sur plus d'un demi million de pages lors d'une recherche « à préposition accent capitale » dans un moteur de recherche en cette fin octobre 2016, moment où nous écrivons cette page.

Encore mal connue ou mal appliquée, cette règle est parfois contredite par ceux qui se souviennent que leurs instituteurs leur disaient qu'il ne faut pas d'accent sur les majuscules... et ils ont parfaitement raison : en écriture manuscrite ou cursive, on n'accentue pas les majuscules, pas plus qu'on n'emploie des majuscules au milieu d'un mot (voir notre page spéciale majuscules/capitales). Dès 1664, les dictionnaires accentuent toutes les capitales dont les accents existent à leur époque.

Même si certains puristes rejettent les arguments de ceux que nous reconnaissons souvent comme nos références, prétextant que : « L'Académie comme le Grevisse utilise le même argument fallacieux, la citation d'auteurs : c'est un biais méthodologique, puisque aucun de ces auteurs n'est grammairien de formation. » (merci Christophe)
Argument qui nous semble tout aussi fallacieux : il rejetterait la compétence de l'auteur du Bon Usage, sous prétexte qu'il était un instituteur fils de forgeron ; il rejetterait Sartre et son œuvre sous prétexte que ce dernier échoue en 1928 au concours d'agrégation de philosophie ; il rejetterait un régent (aesi = agrégé de l'enseignement secondaire inférieur) en math ou un germaniste ex-fac de médecine de toute compétence en orthographie de la langue française...

D'autres argumentent que « l'accentuation des lettres dans les phrases ou dans les mots de plus d'une lettre*, entièrement en lettres capitales ne s'impose que s'il y a doute. Dans ce cas précis. Personne (de bon sens) ne pensera qu'il s'agit du verbe avoir à la troisième personne de l'indicatif présent. * En ce qui concerne les mots d'une seule lettre, il y a seulement A ou O qui sont concernés par l'accent. » (merci Jean-Claude)
Argument qui n'est pas plus valable que de répondre à celui qui explique que « brûler un feu rouge peut perturber la circulation » sous-entend qu'on peut brûler les feux rouges, si l'on ne perturbe pas la circulation.

Certains diront qu'ils ignorent comment faire : une piste leur est donnée ici, que ce soit avec un clavier français ou belge, avec une tablette ou smartphone et chaque bas de page relative à l'orthotypographie reprend les possibilités d'obtenir les caractères accentués avec Windows, peu importe la langue par défaut de l'ordinateur.
D'autres prétendront « Désolé, le paresseux (que je suis) refuse de faire plusieurs manipulations de touches pour les capitales accentuées ou les guillemets français » : nous n'avons pas de moyen de corriger la flémingite aigüe, mais nous connaissons la satisfaction d'écrire un texte correct et conforme à l'orthographe de notre langue.

Depuis toujours, Académie française et autres grammairiens et typographes nous prient d'accentuer en capitale tout caractère qui doit être accentué en bas-de-casse. Certes, on trouvera toujours des capilotétratomistes qui trouveront une faille à cette règle. Rien n'empêche cependant de consulter ce qu'en disent nos partenaires suite à la recherche mentionnée plus haut :
 

  1. CUY - orthotypographie majuscule capitale accent :
    http://www.cuy.be/orthotypo/orthotypo_maj_accent.htm
    « À notre connaissance, la préposition “à” en capitale (majuscule) au début d’une phrase s’écrit donc obligatoirement, encore et toujours, avec un accent : “À. »
     
  2. Questions de langue - Académie française :
    http://www.academie-francaise.fr/questions-de-langue#4_strong-em--ou-chez-tablissements-commerciaux-em-strong

    « Il convient cependant d’observer qu’en français, l’accent a pleine valeur orthographique. Son absence ralentit la lecture, fait hésiter sur la prononciation, et peut même induire en erreur. Il en va de même pour le tréma et la cédille.
    On veille donc, en bonne typographie, à utiliser systématiquement les capitales accentuées, y compris la préposition À, comme le font bien sûr tous les dictionnaires, à commencer par le Dictionnaire de l’Académie française, ou les grammaires, comme Le Bon Usage de Grevisse, mais aussi l’Imprimerie nationale, la Bibliothèque de la Pléiade, etc. Quant aux textes manuscrits ou dactylographiés, il est évident que leurs auteurs, dans un souci de clarté et de correction, auraient tout intérêt à suivre également cette règle
    . »
     

  3. Capitales et majuscules accentuées, avec ou sans accent, code typo :
    http://www.deluxeavenue.com/typo_erreurs_cap.php
    « Orthographiquement, l’accent est obligatoire sur les capitales — le non professionnel parle alors dans ce cas de majuscules accentuées. Il n’existe pas d’autre règle prônant le contraire. Pourquoi alors, devrait-on les éliminer en typographie ? L’absence d’un accent sur une capitale ralentit la lecture d’un mot ou d’une expression entière et fait invariablement hésiter sur sa prononciation et même sur son sens. [...]
    Quoi qu’en disent les gens qui “savent” mieux que vous — professionnel — et ceux qui ne trouvent pas ça “joli”, la préposition “à” en majuscule au début d’une phrase s’écrit donc obligatoirement avec un accent : “À”.
      Exemple : À quinze heures cet après-midi...
     »
     
  4. Accent sur Majuscules ? Comment Ça Marche
    http://www.commentcamarche.net/forum/affich-1242690-accents-sur-majuscules 
    « En typographie, enfin, certains suppriment tous les accents sur les capitales sous prétexte de modernisme, en fait pour réduire les frais de composition. »
      
  5. "À" en début de phrase, accent ou pas? - Neoprofs
    http://www.neoprofs.org/t53268-a-en-debut-de-phrase-accent-ou-pas

    « bonjour, 
    j'ai fait faire une dictée à mes 3ème ce matin et dedans il y a deux phrases qui commencent par la préposition "à"
    Pour moi c'est évident qu'il faut mettre l'accent
    Mais en ramassant les dictées, les 3/4 des élèves m'ont demandé s'il fallait le mettre et pis c'est pas juste et on nous a dit jamais mettre d'accent sur une majuscule...
     »
     
  6. Banque de dépannage linguistique - Accents sur les majuscules
    http://bdl.oqlf.gouv.qc.ca/bdl/gabarit_bdl.asp?id=1438
    « Conformément à tous les codes typographiques et à un avis de recommandation de l’Office québécois de la langue française, les majuscules prennent les accents (aigu, grave ou circonflexe) de même que le tréma et la cédille lorsque les minuscules équivalentes en comportent. Cet usage est recommandé pour toute lettre initiale d'un nom propre, d'une abréviation, d'une phrase, et pour toute lettre utilisée à l'intérieur d'un mot entièrement écrit en majuscules. [...]
    L'accent sert aussi à distinguer la nature des mots qui se prononcent de la même façon. Ainsi l'accent grave sur la préposition à sert à la distinguer du verbe avoir à la troisième personne du singulier, au présent. La préposition à, écrite en majuscule, doit donc prendre l'accent grave : À
     » .
     
  7. Accentuer les capitales : pourquoi ? - Langue-fr.net
    http://www.langue-fr.net/Accentuer-les-capitales-pourquoi
    « La tradition scolaire française (écriture cursive) prohibait l’accentuation des majuscules. Il en va de même de certaines « marches typographiques », dans la presse quotidienne notamment. Mais ce n’est pas la règle typographique !
    [...] On veillera à utiliser systématiquement les capitales accentuées, y compris la préposition À.
     »
     
  8. Un accent sur les majuscules ?
    http://neoplume.fr/doit-on-mettre-un-accent-sur-les-majuscules/
    « Pour une fois, la règle à suivre est simple et aucune hésitation n’est permise. La réponse est clairement OUI ! Comme le dit l’Académie française et le lexique de l’Imprimerie nationale, en français, l’accent a pleine valeur orthographique. Il fait partie de l’orthographe du mot et est donc indispensable, y compris sur les majuscules, les capitales et la préposition À. On mettra donc un accent à la lettre initiale d’un nom propre, d’une abréviation, et sur toutes les lettres d’un mot écrit entièrement en capitales. »
     
  9. Comment mettre des accents sur les majuscules ? - Blog du Modérateur
    http://www.blogdumoderateur.com/mettre-accents-majuscules/
    « Avant la généralisation des claviers et de l’écriture typographique, cela ne posait pas vraiment de problème. Mais aujourd’hui, on ne sait pas toujours si on doit mettre un accent sur les « e » ou les « a » et comment le faire. L’Académie française est pourtant tout à fait claire à ce sujet, il faut les mettre.
    [...] Mais ce n’est pas parce que l’Académie le demande que nous savons comment mettre des accents sur les majuscules et les capitales. Voici les différents raccourcis claviers pour vos majuscules accentuées. Et si vous avez la flemme de retenir ces raccourcis à rallonge, vous pouvez toujours copier-coller ces majuscules. Ne nous remerciez pas
     » .
     
  10. Les majuscules avec accent. Comment faire un à majuscule
    http://www.ecrivainpublic-nonobstant.com/conseils/majuscules-accentuees/
    « Dans le Bon Usage de Grevisse, cela est rappelé aux § 86a : « Dans l’écriture manuscrite, on néglige souvent de mettre les accents sur les majuscules, ou même sur les capitales, ce qui est fâcheux », et 101 « les accents, ainsi que la cédille, se mettent aux majuscules. » ».

Tant d'avis qui concordent et pourtant tant de fautes commises...
Faut-il croire à l'ignorance des gens ?
Faut-il plutôt invoquer la paresse de ceux qui écrivent ?
Faut-il croire en l'ignorance de nos instituteurs ou autres formateurs de nos jeunes ?
Ou faut-il incriminer nos responsables de l'enseignement qui veulent que nos futurs adultes restent dans l'ignorance de l'écrit correct ?

J'ai fait mon choix, à vous de faire le vôtre...
 

[1] cf. diverses définitions du mot 'espace' extraites de diverses sources ici

[2] Le lecteur sensible à la nouvelle orthographe aura noté qu'il n'était pas seulement acceptable mais recommandé d'écrire "Ile-de-France" et "maitrise" (sans accent circonflexe).

[3] Haut lieu de la culture française, l'Académie française tient ses séances solennelles sous la coupole de l'ancien collège des Quatre Nations, sur le quai Conti.

[4] IDIOSYNCRASIE (le premier s se prononce ss) n. f. XVIe siècle. Emprunté du grec tardif idiosunkrasia, « tempérament particulier ».

[5] Le lecteur observateur aura noté que nous avons bien écrit Sil, et non pas oeil (la négligence de ligature est une faute orthographique).

[6] Le lecteur non convaincu peut faire une recherche dans un moteur de recherche : "NBN Z 01-002" donne 165 pages trouvées, mais si on se limite aux pages francophones, on n'en trouve plus que 8, dont toutes ne défendent pas les dites normes.

[7] Voir : http://listetypo.free.fr/meron/qualty18.pdf

 

 

Références :

 

 





Voir aussi :

et les caractères spéciaux avec "alt"... toujours utile... touche alt

caractère
capitale
À Â Ç È É Ê Ë Î Ï Ô Ù Û Ü
alt + 4 chiffr. 0192 0194 0199 0200 0201 0202 0203 0206 0207 0212 0217 0219 0220
alt + 3 chiffr. 183 182 128 212 144 210 211 215 216 226 235 234 154
 
caractère
bas d casse
à â ç è é ê ë î ï ô ù û ü
alt + 4 chiffr. 0224 0226 0231 0232 0233 0234 0235 0238 0239 0244 0249 0251 0252
alt + 3 chiffr. 133 131 135 138 130 136 137 140 139 147 151 150 129
 
caractère
autre
« » œ æ Œ Æ esp.
inséc.
"
alt + 4 chiffr. 0171 0187 0156 0230 0140 0198 0133 0160 0147 0148 0034 0145 0146
alt + 2 ou 3 chiffr. 174 175 339 145 338 146 / 255 / / 34 / /
 
caractère
autre
¡ ¿ ¼ ½ ¾ ± ñ Ñ . .
alt + 4 chiffr. 0150 0151 0161 0191 0188 0189 0190 0177 0241 0209 0128 0 0
alt + 2 ou 3 chiffr.     173 168 172 171 243 241 164 165 / / /

Si vous n'avez pas de pavé numérique sur un ordi portable,
il suffit d'appuyer sur les touches Fn et NumLK (Inser) en même temps,
et le pavé numérique sur les touches
7(7)   8(8)   9(9)   0(/)
U(4)   I(5)   O(6)   P(*)
  J(1) K(2)   L(3)   M(-)

  ?(0)           /(.)   §+(+)
(la dernière ligne est différente selon les claviers belges, français...)
sera activé
et les raccourcis Alt + code chiffré fonctionneront.


 

;

 

normes belges | Orthotypographie accueil |   améliorations de la Fesec, mais...