Conseils de typographie

Analyse de ressources typographiques : Présentation de documents commerciaux et administratifs selon la norme NBN Z01-002
cuy copyleft
  See You Why?  

analyse norme belge  | Orthotypographie accueil |   analyse Comm. franç. sect. secretariat tourisme

 

Une amélioration de la Fesec, mais...

 

Présentation de documents commerciaux et administratifs
selon la norme NBN Z01-002

Le document dit "officiel" des normes belges étant à ce point illisible et incohérent, la Fesec (Fédération de l'Enseignement Secondaire Catholique) a demandé à des collaborateurs de rendre ce texte exploitable dans l'enseignement secondaire.

Nette amélioration de la version I.B.N. mais cependant, une analyse approfondie de ce fichier initialement intitulé NORMES_D.pdf révisé et rebaptisé, nous permet les commentaires suivants :
 

  1. Le document analysé :
    Présentation de documents commerciaux et administratifs selon la norme NBN Z01-002, Fesec (visité le 19/11/2006 et revisité le 25/03/2015)
    maintenant accessible ici :
    http://enseignement.catholique.be/segec/fileadmin/DocsFede/FESeC/eco-soc/Normes_bureautiques.pdf,
    et copie accessible ici
     
  2. Analyse globale :
    * nette amélioration du document d'origine, mais il est difficile de commenter et illustrer des points de vue que l'on ne partage pas... ceci explique cela peut-être
     
  3. Nous avons apprécié :
    1. une présentation plus structurée et plus adaptée à un public qui ne sera pas forcément très attiré par le sujet traité ;
    2. l'emploi de couleurs ;
       
  4. Nous avons déploré :
    1. ce document reste fidèle aux normes NBN Z01-002 qui, elles-mêmes,
      ne respectent pas les normes typographiques de la langue française ;
      mais il ne s'agit pas là d'un défaut, mais d'un simple constat (chargé des commentaires faits dans l'analyse de ces normes NBN Z01-002), voir ici ;
       
    2. l'emploi des capitales accentuées reste très arbitraire et donc incohérent (un peu comme ceux qui mélangent l'ancienne et la nouvelle orthographe dans un même document [voir Orthographes recommandées par le Conseil supérieur de la langue française]) ;
      les auteurs les emploient généralement, mais les négligent parfois dans une même page, faisant défaut d'une 'présentation cohérente' [p. 5, 10, 15, 18, 23, 25] ;
      on peut y lire par exemple "PREMIERE PARTIE: NORMES GÉNÉRALES"...
      pourquoi le début du titre n'a-t-il pas droit aux capitales accentuées... ;
       
    3. la confusion entre les notions de capitales (du typographhe ou imprimeur) et de majuscules (du grammairien) [voir Capitales, majuscules et accent, ici ou encore les définitions dans notre page dico_maj_min.htm] est encore présente, malgré un sérieux progrès quant à l'usage correct de ces mots ;
      on lira en page 16 :
      « Ce nom peut être cependant mis en lettres majuscules s'il y a confusion avec un prénom »,
      le lecteur comprendra qu'il faut lire
      « Ce nom peut être cependant mis en lettres capitales s'il y a confusion avec un prénom »,
      puisque même écrit en capitales, un nom n'a généralement qu'une seule majuscule ;
      de même en page 17 :
      « [...] localité qui s'écrit en lettres majuscules... »
      deviendra
      « [...] localité qui s'écrit en lettres capitales... »,
      puisque, même écrit en capitales, une localité (commune, département, province ou lieu-dit) n'a généralement qu'une seule majuscule ;
      le lecteur appréciera cependant l'emploi correct du mot capitales en page 18 (« ... le pays du destinataire est inscrit en lettres capitales en ... »)
       
    4. ce document ne fasse aucune distinction entre les espaces simples ou ordinaires et les espaces insécables, voire espaces fines...
      on trouvera dommage de lire une information (avec une valeur séparée de l'unité qui suit en abréviation) telle que :
      "15 h 45
      min 50 s
      "
      [voir p.6 dudit document]
       
    5. en suivant la règle notée page 19 [« La vedette commence par une lettre majuscule généralement suivie d'une virgule »], vous n'écrirez pas
      Cher Monsieur Dubois,
      mais,
      C,her Monsieur Dubois
       
    6. aucune distinction de guillemets ne soit faite [voir guillemets et espace, ici], alors que
      • les guillemets français ou chevrons, («) nécessitent pour l'ouverture, une espace normale avant et une espace insécable après ;
      • les guillemets français ou chevrons, (») nécessitent pour la fermeture, une espace normale après et une espace insécable avant ;
      • les guillemets dactylographiques, (") nécessitent pour l'ouverture, une espace normale avant et aucune espace après ;
      • les guillemets dactylographiques, (") nécessitent pour la fermeture, une espace normale après et aucune espace avant ;
      • les guillemets anglais, (“) nécessitent pour l'ouverture, une espace normale avant et aucune espace après ;
      • les guillemets anglais, (”) nécessitent pour la fermeture, une espace normale après et aucune espace avant
         (voir notre page spéciale guillemets).
         
    7. le code ISO de la couronne suédoise, noté SE en page 9 soit erroné,
      puisque la Banque nationale de Belgique rappelle tous les codes ISO-4217-3 de toutes les monnaies mondiales et stipule que la couronne suédoise se note SEK [source ici ou ici], même si le code ISO-3166 alphabétique à deux lettres de la Suède est SE (celui de l'Algérie est DZ) et celui à trois lettres est SWE ;
       
    8. l'emploi de parenthèse ouvrante soit fait,
      sans fermeture de celle-ci (voir p. 5) ;
       
    9. le fait qu'une liste ait son premier élément terminé par un point...
      et son dernier élément terminé par une virgule (voir p. 4) ;
       
    10. l'emploi de points de suspension précédés d'une virgule dans une énumération, alors que la typographie de la langue française interdit cet usage (voir p. 11) (voir notre page spéciale points de suspension) ;
       
    11. le fait qu'introduire des règles trop rapidement copiées de typographes (ou déclarés tels) incompétents, de basant sur la règle de la page 13 dudit document, « Signe degré suivi du symbole de température, °, 1 espacement avant, 0 espacement après, illustré par l'exemple " Il fait plus de 30 °C" », vous devriez écrire « Il fait plus de 30 °Caujourd'hui » sans espace entre le C et aujourd'hui...

    N'est pas typographe celui qui n'a aucune formation préalable...

    Le lecteur attentif remarquera que la brochure ne donne aucune précision concernant les énumérations,
    ni quant à la disposition verticale ou horizontale,
    ni quant à la ponctuation à utiliser à la fin de chaque élément.

 
 

Références :

 

 





Voir aussi :

et les caractères spéciaux avec "alt"... toujours utile... touche alt

caractère
capitale
À Â Ç È É Ê Ë Î Ï Ô Ù Û Ü
alt + 4 chiffr. 0192 0194 0199 0200 0201 0202 0203 0206 0207 0212 0217 0219 0220
alt + 3 chiffr. 183 182 128 212 144 210 211 215 216 226 235 234 154
 
caractère
bas d casse
à â ç è é ê ë î ï ô ù û ü
alt + 4 chiffr. 0224 0226 0231 0232 0233 0234 0235 0238 0239 0244 0249 0251 0252
alt + 3 chiffr. 133 131 135 138 130 136 137 140 139 147 151 150 129
 
caractère
autre
« » œ æ Œ Æ esp.
inséc.
"
alt + 4 chiffr. 0171 0187 0156 0230 0140 0198 0133 0160 0147 0148 0034 0145 0146
alt + 2 ou 3 chiffr. 174 175 339 145 338 146 / 255 / / 34 / /
 
caractère
autre
¡ ¿ ¼ ½ ¾ ± ñ Ñ . .
alt + 4 chiffr. 0150 0151 0161 0191 0188 0189 0190 0177 0241 0209 0128 0 0
alt + 2 ou 3 chiffr.     173 168 172 171 243 241 164 165 / / /

Si vous n'avez pas de pavé numérique sur un ordi portable,
il suffit d'appuyer sur les touches Fn et NumLK (Inser) en même temps,
et le pavé numérique sur les touches
7(7)   8(8)   9(9)   0(/)
U(4)   I(5)   O(6)   P(*)
  J(1) K(2)   L(3)   M(-)

  ?(0)           /(.)   §+(+)
(la dernière ligne est différente selon les claviers belges, français...)
sera activé
et les raccourcis Alt + code chiffré fonctionneront.

 

analyse norme belge  | Orthotypographie accueil |   analyse Comm. franç. sect. secretariat tourisme