Conseils de typographie

Analyse de ressources typographiques : L'avis de la professeure Dominique Markey 2
cuy copyleft
  See You Why?  

analyse_professeure_dmarkey_1 | Orthotypographie accueil |   analyse écrits professionnels

 

L'avis de la professeure Dominique Markey 2

 

FAQ correspondance administrative et commerciale en français

Nous avons dans un premier temps visité le document 00013831.pdf de la professeure Dominique Markey, daté du 27 octobre 2004. Comme promis, nous analysons ici, dans un deuxième temps, une mise à jour datée du 13 avril 2008 et intitulée "FAQ correspondance administrative et commerciale en français". Cette deuxième visite nous permet cependant encore les commentaires suivants :
 

  1. Le document analysé :
    FAQ correspondance administrative et commerciale en français, Dominique Markey (visité le 28/06/2008 et revisité le 31/03/2015)
    http://www.ua.ac.be/download.aspx?c=*TEWFRANS&n=10020&ct=006297&e=162577,
    copie accessible (version Word : 00162577.doc) version PDF ici, 00162577.pdf,
    dans ce document de 45 pages :
      
  2. Nous avons déploré que :
      1. cette mise-à-jour soit un "copier-coller" de la version précédente, sans même y apporter les corrections fondamentales aux erreurs énoncées dans notre critique précédente... une courte sitographie en début de document (le site CUY.BE y figure en première place) et un nouveau chapitre de deux pages relatives à la présentation d'une note interne... vive les enseignants qui construisent leurs cours via des "copier-coller" sans même en relire le contenu...
         
      2. on y compte 384 signes 'deux-points',
        dont 115 d'entre eux sont précédés de l'espace ce qu'exigent les normes de la langue française,
        mais que rejettent les normes belges défendues ;
         
      3. dans ce même document,
        on trouve 142 points d'interrogation...
        dont 17 sont précédés de l'espace... conformes aux normes de la langue française,
        mais rejettés par les normes NBN Z 01-002, dont l'auteur prend la défense...
        de plus,
        les 125 non précédés de l'espace sont essentiellement des adresses de pages écrites en PHP ou ASP, probablement "copiées-collées" du type "http://www.optimis-international.com/index.php?id=1615" ou "http://66.46.185.79/bdl/gabarit_bdl.asp?Al=1&id=1323&D=Rue", voire des questions en néerlandais (dont la typographie n'exige pas l'espace fine avant le signe) (ex. : "Offerte schrijven: eenvoud of één-fout?") ;
         
      4. sur les 18 points d'exclamation du document,
        la moitié sont précédés d'une espace... il faut choisir...
        mais on est certain d'avoir une moitié correcte...  ;
         
      5. tous les chevrons ouvrants et fermants sont suivis et précédés d'une espace...
        que rejettent les normes belges défendues... ;
         
      6. sur les 48 points-virgules,
        près des trois quarts sont précédés d'une espace...
        que rejettent les normes belges défendues... attention, un quart des points pour les 'normes belges' ;
         
      7. les points de suspension sont toujours précédés d'une espace (non insécable),
        ce qui nous amène à découvrir (en page 9, correctement numérotée 8), ce signe de ponctuation en début de ligne, non adhérent au texte qui le précède, une nouvelle hérésie que nous n'avons malheureusement pas illustrée dans notre page relative aux espaces encadrant les signes de ponctuation... ;
         
      8. les capitales sont
        tantôt accentuées,
        tantôt ne le sont pas :
        dans la même page 5, numérotée correctement 4, on lira : "États-Unis" et "Edition mise à jour de 2007" ;
        en page numérotée 24, on lit : "Evitez également [...]" et au début de la page suivante, on peut lire : "Évitez une présentation complexe [...]" ;
         
      9. les virgules sont
        tantôt précédées d'une espace,
        tantôt non suivies d'espace...
        contraire à toutes normes, y compris la NBN Z 01-002 ;
         
      10. en page numérotée 20, concernant les abréviations, on lira la règle
        "Pour les professeurs d’université, utilisez soit Monsieur ou Madame, soit Prof. dr ou Prof. dre (Belgique) ou Pr / Pr ou Pre / Pre (France). L’abréviation française permet d’éviter les difficultés d’abréviation (prof. avec point ; dr ou dre sans point",
        mais en page de couverture, on lit : "Prof. dr. Dominique Markey",
        qui est une dame, auteur belge, rappelons-le au passage.
        
      Heureusement que ces pages sont en copyright, cela évite qu'elles ne soient trop copiées ;o)

 
 

Références :

 

 



 

analyse_professeure_dmarkey_1 | Orthotypographie accueil |   analyse écrits professionnels