Conseils de typographie

Les abréviations
cuy copyleft
  See You Why?  

 


espaces fines et insécables | Orthotypographie accueil |  points de suspension


Abréviations

 

Qu'est-ce qu'une abréviation ? Une réduction graphique (ou abrègement) d'un mot ou d'une suite de mots. On lira ainsi Hg pour mercure (Hydrargyrum qui signifie « argent liquide »), vélo pour vélocipède, tg pour tangent, pour euro, $ pour dollar, 3e pour troisième, Mmes pour Mesdames, , MM. pour Messieurs et USD pour dollar américain...

Les abréviations sont à éviter dans les textes littéraires et non spécialisés ainsi que dans le courier, si l'on s'adresse à la personne.
Par contre, on pourra largement les utiliser dans les tableaux, les notes, les références et les textes entre parenthèses.

Pour construire une abréviation, il faut généralement, au choix :
– retrancher, devant une voyelle (précédée d'une consonne), les lettres finales que l'on remplace par un point (dit abréviatif) ;
      voir : arr., env., id., M., p., av.
– retrancher les lettres médianes sans rajouter de point final (donc pas de "point abréviatif") ;
      voir : Mme, Cie, Mlle, Pr
– éviter (sauf exceptions reconnues) les points abréviatifs dans l'abréviation de groupes de mots.
      voir : TVA, svp, BÀT, OTAN et autre ovni

Attention à la présence conjointe des points abréviatifs, points finaux et points de suspension !
« Le point abréviatif en fin de phrase se confond avec le  point final et les points de suspension. »[4] précise Cordial, le correcteur orthographique. Wikipedia le dit autrement : « Un point abréviatif « absorbe » le point final : « Des pommes, des poires, des scoubidous, etc. », et non « Des pommes, des poires, des scoubidous, etc.. ». »[5] Et le site Les-abréviations.com de le dire ainsi : « Le point abréviatif n'exclut pas l'utilisation des signes de ponctuation. Toutefois, il se confondra avec le point final ou les points de suspension. 
Pense à acheter des fruits : pommes, poires, etc.
Peux-tu acheter des pommes, des poires, etc. ?
 »[6]. Jacques Drillon affirme La règle typographique veut que le point abréviatif absorbe le point final de la phrase (ou vice versa ?) pour éviter une répétition inesthétique de points.

Les abréviations sont généralement invariables.
Cependant, les abréviations des adjectifs numéraux ont des formes qui distinguent le singulier du pluriel, le féminin du masculin (1ers, 1re, 3es, etc.) ;
il en va de même pour les abréviations de civilité, de titre ou de fonction (Dre, Mmes, Mlles, Ste...)
Sauf 'M.' qui au pluriel devient 'MM.', on n'utilise (presque) jamais de redoublement pour marquer le pluriel.

 

Voici les abréviations les plus utilisées. C'est également dans l'emploi de ces abréviations que l'on trouve le plus d'erreurs, parfois grossières.

Terme Abréviation Commentaires
1o, 2o, etc. primo, secundo avec une lettre 'o' haute 'o'(en exposant) et surtout pas le signe degré '°'
1er, 1ers premier, premiers voir notre page spéciale abréviations d'adjectifs numéraux ordinaux
2d, 2des second, secondes
1re, 1res première, premières et pas 1ère, ni 1ières
2e, 2es, IIe deuxième, deuxièmes et pas de 2ièmes ni de 2èmes, réprouvée par de nombreux francophones mais très généralement utilisée... à tort
voir notre page spéciale
3e, IIIeetc. troisième, & exceptions : xième et nième (ou ixième et énième) qui s'écrivent aussi xième et nième, sans oublier le 'i', mais ne sont pas des vraies abréviations.
ATTENTION : les abréviations e, re et er (et leurs pluriels) restent en bas de casse même dans un texte en capitales.
Les abréviations des adjectifs numéraux peuvent prendre la marque du pluriel en ajoutant un s en fin d'abréviation : "Les 39es jeux olympiques"
apr. J.-C. ou
apr. J-C
après Jésus-Christ
av. J.-C. ou
av. J-C
avant Jésus-Christ
av. avenue
A.R. Arrêté royal
art. article (ne s'abrège pas lorsqu'il s'agit de l'article premier de statuts ou de titres de lois)
arr. arrondissement
b. bit unité informatique
B.D. bande dessinée
bdc bas de casse (minuscules)
B.F. basse fréquence
boul. ou bd boulevard
BT basse tension
BAT bon à tirer
cap. capitale (d'un pays)
CAP capitale (en typographie) (majuscule)
cm (invariable et en bas de casse) centimètre(s)
c.-à-d. ou c-à-d c'est-à-dire
C.D. corps diplomatique
cf. confer (comparez avec)
Elle devrait être écrite en italique puisqu’il s’agit d’une expression d’origine latine, donc autre que le français. L'usage accepte cependant sa graphie non italisée. Rappelez-vous que la norme veut qu’une abréviation soit obligatoirement suivie d’un point à moins que la dernière lettre du mot abrégé ne s’y trouve.
chap. chapitre
Cie compagnie
CV curriculum vitæ
dép. département
d. douze, douzes
do ou do dito
Dr ou Dr Docteur sans point abréviatif
env. environ
etc. et cætera
et cetera (moins correct)
et sûrement pas etc...
L'abréviation etc. qui termine une énumération est toujours précédée d'une espace insécable, qui est elle-même précédée d'une virgule.
En fin de phrase, le point abréviatif de etc. se confond avec le point final (mais pas avec un point d'interrogation ou d'exclamation final).
Par contre, si l'énumération se termine par des points de suspension, ceux-ci ne peuvent pas être précédés ni d'une virgule ni d'une espace ni de l'abréviation etc.
Lorsque vous êtes au terme d’une énumération mais que vous souhaitez indiquer que celle-ci n’est pas exhaustive, écrivez simplement « , etc. », plutôt que trois points (« ... »), qui indiquent plutôt que le lecteur est invité à réfléchir par lui-même à la portée de la phrase ainsi achevée.
Lorsque la suite d’une énumération de personnes est abrégée, on utilise l’expression « et consorts » ou « et autres », que l’on peut avantageusement remplacer par « et crts » et « e.a. » (quelquefois « et al. »).
[3]
Attention, si on emploie etc. dans une parenthèse et en fin de phrase, il faut deux points : l'un abréviatif après le etc. à l'intérieur des parenthèses et l'autre, final après la parenthèse fermante
Ex. : Il parle plusieurs langues (français, néerlandais, anglais, etc.).
ex. exemple
Éts Établissements
f. feuillet, feuillets
fax fac simile, télécopie erreur fréquente : on y place (à tort) un point abréviatif (nécessaire pour tél.)
fg ou fg faubourg faub. est actuellement aussi admis
fém. féminin
fig. figure
Fo ou fo (pluriel : fos) folio, folios avec une lettre 'o' haute 'o'(en exposant) et surtout pas le signe degré '°'
F.M. modulation de fréquence
F (invariable, en capitale, sans point) franc(s) (ancienne monnaie française)
 
g (bas de casse, invariable) gramme(s)
G.M.T. Greenwich meridian time (temps universel)
hab. habitants
HT haute tension (et non hors taxes !)
H. ou haut. (H étant le symbole de l'hydrogène) hauteur
h (précédé et suivi d'une espace [fine] insécable) et en bas de casse y compris dans un texte en capitales) heure

Dans un texte courant, y compris dans les horaires de réunion, on écrira 13 h 30, avec la lettre h, sans point abréviatif, précédée et suivie d’une espace.
et pas 20 H 45, ni 20H45, ni 12h23, ni 19 hrs 12...
attention, si le nombre de minutes est inférieur à 10, on le fera précéder de préférence d'un zéro : on écrira 9 h 05 et non 9 h 5 et si l'heure est franche (sans minutes qui suivent) on évitera le '00' sauf s'il s'agit d'horaire précis.
L'utilisation de 20:45 ne se fera que pour des dispositions en colonnes ou en tableaux (horaires de trains, p.ex.)

ht hors taxes (et non haute tension !)
ibid. ibidem Abréviation de l’expression latine Ibidem qui signifie que la citation est tirée du même ouvrage (même auteur, même œuvre) que la précédente note de bas de page.
Elle doit être écrite en italique puisqu’il s’agit d’une expression d’origine latine, donc autre que le français.
Rappelez-vous que la norme veut qu’une abréviation soit obligatoirement suivie d’un point à moins que la dernière lettre du mot abrégé ne s’y trouve. De plus, à l’instar de la note de bas de page habituelle, une virgule sépare les informations entre elles et un point ferme la note.
Donc, quand on cite deux fois de suite le même ouvrage, la deuxième fois, on écrit Ibid. (l'adverbe latin « ibidem » signifie « dans le même passage » ou « dans le même ouvrage »), afin de ne pas avoir à réécrire au complet les références. On n'oublie ni les espaces appropriées ni le point final après le dernier chiffre.
Ex. : Ibid., p. 172.
Si la page est la même, Ibid. suffit.
La note contient l'’abréviation Ibid. suivie de la page ; une virgule doit séparer chaque information ; la règle typographique du deuxième signe interdit l'espace après le point abréviatif. Un point final termine la note.
id. idem Abréviation de l’expression latine idem qui signifie que la citation est du même auteur sans être tirée du même ouvrage que la précédente note de bas de page.
Elle doit être écrite en italique puisqu’il s’agit d’une expression d’origine latine, donc autre que le français.
Rappelez-vous que la norme veut qu’une abréviation soit obligatoirement suivie d’un point à moins que la dernière lettre du mot abrégé ne s’y trouve.
Donc, quand on cite le même auteur mais pas le même ouvrage dans des notes consécutives, on écrit Id. à partir de la deuxième fois (« idem » signifie « le même », « le même auteur »), afin de ne pas avoir à réécrire au complet les références.
Ex. : Id., Orthotypographie abréviations, p. 23.
La note contient l’abréviation Id. suivie du titre de l’ouvrage (noté évidemment en italique) et de la page d’où est tirée la citation ; ces éléments doivent être séparés par une virgule ; la règle typographique du deuxième signe interdit l'espace après le point abréviatif. Un point final termine la note. (merci Claudine)
introd. introduction
in-4o in-quarto avec la lettre "o" en lettre supérieure (exposant), et pas le zéro, ni le symbole "°" de degré[2]
in-8o in-octavo
j (bas de casse, invariable) jour(s)
kg (bas de casse, invariable) kilogramme(s)
km (bas de casse, invariable) kilomètre(s)
ko ou kB (bas de casse, invariable) kilooctet ou kilobyte
km/h (bas de casse, invariable) kilomètre(s) par heure
l ou L litre le BIPM (Bureau International des Poids et Mesures) a décidé en 1980 à titre exceptionnel, d’adopter les deux symboles l et L comme symboles utilisables pour l’unité litre (voir http://www.bipm.org/utils/common/pdf/si_brochure_8.pdf)
l. ou larg. largeur (l, sans point abréviatif, veut dire litre)
L ou long. longueur
loc. cit. loco citato

Abréviation de l’expression latine Loco citato qui signifie qu'on réfère à un même passage que la référence précédente (même auteur, même œuvre, même page).

M méga sans point abréviatif (indique une multiplication par un million)
M. Monsieur Désolé pour les erreurs de Mr. Propre ou Mr. Bricolage qui bricolent salement l'abréviation anglophone de "Mister".
Il s'emploie en entier (non abrégé) lorsqu'il n'accompagne pas un nom propre ou un titre : « je ne connais pas ce monsieur » (cela semble assez évident, on voit bien que « je ne connais pas ce M. » n'a aucun sens). Il ne s'emploie en abrégé que pour désigner une tierce personne.
Écrire Mr, selon certains, n'est pas s'aligner sur l'usage anglo-américain (Mr.) mais le retour à une pratique dactylographique qui a été supplantée par l'usage typographique (M.).
Remarquons que l'abréviation Mr a le mérite d'être en cohérence avec la façon d'abréger les autres titres de civilité (Mme, Mmes, Mlle...), sauf qu'il ne devrait pas avoir de point abréviatif, puisqu'alors cette abréviation reprendrait la lettre terminale du mot abrégé, C. Q. F. D.
Mo ou MB (bas de casse, invariable) mégaoctet ou mégabyte ne pas confondre avec Mb (mégabit)
M.B. Moniteur Belge
MM. Messieurs
Me, Mes Maître, Maîtres
Mme ou Mme Madame on n'adresse jamais un courrier à Madame et Monsieur XXX,
mais à Monsieur et Madame XXX
Mlle ou Mlle Mademoiselle et certainement pas Melle
masc. masculin
Mmes ou Mmes Mesdames
Mlles ou Mlles Mesdemoiselles et certainement pas Melles
m (bas de casse, invariable) mètre(s)
min (bas de casse) minute(s) unité de temps
' minute(s) unité d'angle : les unités de mesure angulaire sont les seules qui ne demandent pas d'espace insécable entre la valeur mesurée et l'abréviation de l'unité
Mgr Monseigneur
Mr
Mr.
Mister (désigne, par exemple, un sujet britannique dans un roman : Mr Bond agent 007)
Sans point abréviatif au Royaume-Uni, avec point abréviatif en anglais américain.
voir également "M."
MT moyenne tension
N, E, S, O Nord, Est, Sud, Ouest l'abréviation W est de plus en plus acceptée pour 'ouest'
nbre ou nbre nombre
no, nos ou No, Nos numéro, numéros attention, il s'agit de placer un 'o' en lettre supérieure (exposant), et pas le '°' utilisé pour le degré
N'utilisez jamais le signe « ° » pour simuler un O bas-de-casse (minuscule) en lettre supérieure (exposant),
car au pluriel vous auriez 'n°s' au lieu de 'nos'.
NB ou N.B. nota bene
N.D.A. Note de l'auteur
N.D.L.R. Note de la rédaction
N.-D. Notre-Dame
N.-S. J.-C. Notre-Seigneur Jésus-Christ
op. cit. opus citatum
ou
opere citato

Abréviation de l’expression latine, donc notée en italique, opus citatum signifie qu’on réfère au dernier ouvrage cité de l’auteur nommé, sans que les deux notes qui y réfèrent ne soient consécutives.
Donc, quand on revient à un ouvrage déjà mentionné et que, entre-temps, on s'est référé à un autre auteur, on récrit alors le nom du premier auteur suivi de la mention op. cit. (« opere citato » signifie « dans l'ouvrage déjà mentionné »).
Cette abréviation remplace le titre et toute l’information relative à l’édition, afin de ne pas avoir à réécrire au complet les références. Cependant, on ne peut utiliser les expressions op. cit. (ni loc. cit.) que si, entre la première référence et une référence subséquente, on ne cite pas un autre livre ou article du même auteur. Dans ce cas, la référence subséquente doit comporter le titre du livre ou de l’article (cf. id. ci-dessus).
La note contient donc :
l’initiale du prénom suivie d’un point et le nom de l’auteur en petites capitales, sans virgule entre les deux
suivis de l’expression Op. cit.
et de la page d’où est tirée la citation ;
une virgule doit séparer chaque information sauf entre l’initiale du prénom et le nom.
Ex. : J. TARTEMPION, Op. cit., p. 123.

p. page, pages (ne se répète pas : p. 127 et 128)[1]
par. ou § paragraphe (ne se répète pas : § 4 et 5)
p.i. par intérim
p.o. par ordre
P.M.E. petites et moyennes entreprises
   
P.N.B. produit national brut
p. 100 ou % pour cent
p. 1000 ou pour mille
P.-S. ou P-S post-scriptum
pdg président directeur-général certainement pas PDG, car c'est un nom commun, quelques rares typographes suggèrent encore : p.-d. g.
Pr Professeur au féminin : Pre, sans point abréviatif, par analogie à l'abréviation de Docteur
cependant, une tendance actuelle préfère l'abréviation Prof. qui ne se féminise pas.
P.-V. procès-verbal (contravention)
Q.G. quartier général
Q.I. quotient intellectuel
ro ou ro recto
St ou St, Sts ou Ste saint, sainte, saints St ou St selon que l'on préfère la notation avec lettre supérieure ;
Sts ou Ste si on le veut au pluriel ou au féminin dans sa notation en lettre supérieure ou non.
s seconde(s) unité de temps
" seconde(s) unité d'angle : les unités de mesure angulaire sont les seules qui ne demandent pas d'espace insécable entre la valeur mesurée et l'abréviation de l'unité
vo verso
V.I.P. Very Important Person
vol. volume
R.S.V.P. ou RSVP répondez s'il vous plaît
r. rue
R.N. route nationale
SGDG ou sgdg sans garantie du gouvernement
s.l.n.d. sans lieu ni date
s (bas de casse, invariable et sans point abréviatif) seconde(s) et pas sec. : les unités de mesure angulaire sont les seules qui ne demandent pas d'espace insécable entre la valeur mesurée et l'abréviation de l'unité
S.A.M.U. service d'aide médicale d'urgence
s. siècle
SI système international (d'unités)
sté ou Sté société
S.A. ou SA société anonyme
S.A.R.L. ou SARL société à responsabilité limitée en France
S.P.R.L. ou SPRL société privée à responsabilité limitée en Belgique : a remplacé en 1987 l'ancienne « société de personnes à responsabilité »
suiv. suivant(e)(s)
suppl. supplément
S.V.P. ou svp s'il vous plaît
t. tome sans point abréviatif, il signifie 'tonne'
TVA taxe sur la valeur ajoutée
T.S.F. télégraphie sans fil
Tél. ou tél. téléphone erreur fréquente : oubli du point abréviatif (contrairement à fax)
TU temps universel
t (bas de casse, invariable) tonne(s)
T.S.V.P. tournez, s'il vous plaît
TTC toutes taxes comprises
T.H.T. très haute tension
v. voir, voyez
& et
© copyright

Avec quelques règles relatives au Système International d'unités,
du Bureau international de poids et mesure

  • Le symbole SI ne prend jamais de point abréviatif.
    ex. : Elle a couru 100 m avant de s'effondrer. 
  • Remarque :
    Lorsque situé en fin de phrase, il sera suivi du point final.
    ex. : Elle a couru 100 m.

     
  • Il ne prend jamais la marque du pluriel
            25 K 36 A 50 m 
    Remarque :
    Le nom écrit tout en long prend en revanche la marque du pluriel.
    des kilogrammes 
    des becquerels

     
  • Il s'écrit généralement en lettres minuscules excepté si son nom découle d'un nom propre.
            m (mètre)      s (seconde)      N (Newton)      K (Kelvin) 
     
  • Le symbole SI est toujours séparé du nombre par une espace insécable (de préférence fine ou normale, mais on veillera dans ce cas à ce qu'il ne soit pas rejeté en début de ligne).
  • exception Exception :
    Les unités de mesure angulaire sont les seules qui ne demandent pas d'espace insécable entre la valeur mesurée et l'abréviation de l'unité
    ex. : Il prétend que lʼ« écart entre ces deux angles est de 33′22″ ».

     

Et sans oublier les abréviations du Système International d'unités,
du Bureau international de poids et mesure

Préfixes du Système International d'unités
Facteur Nom
Symbole
Valeur
1024 yotta
Y
quatrillions
1021 zetta
Z
 
1018 exa
E
trillions ou
milliard de milliards ou
million de millions de millions
1015 péta
P
billiards ou
million de milliards
1012 téra
T
milier de millards ou
millions de millions ou
billion
109 giga
G
milliards
106 méga
M
millions
103 kilo
k
milier
102 hecto
h
centaine
101 déca
da
dizaine
Préfixes du Système International d'unités
Facteur Nom
Symbole
Valeur
10−24 yocto
y
quatrillionième
10−21 zepto
z
 
10−18 atto
a

  trillionième
 
10−15 femto
f
billiardième
 
10−12 pico
p
milièmes de milliardièmes ou
millionièmes de millionièmes ou
billionièmes
10−9 nano
n
milliardième
10−6 micro
µ
millionième
10−3 milli
m
milième
10−2 centi
c
centième
10−1 déci
d
dixième

Nous conseillons vivement l'usage de ces abréviations scientifiques pour des valeurs très grandes (tableau de gauche) ou très petites (tableau de droite).

Le "code de rédaction interinstitutionnel" européen accepte les abréviations Mio pour million et Mrd pour milliard (voir ici).

La langue française ne donne cependant pas d'existence légale à la valeur milliard (109), mais elle accepte la valeur million (106) et de milliers de millions (109).
Certains se risquent à prétendre que l'abréviation de milliard(s) est Md ou Mds, voire même Mrd... ce qui parait très curieux, puisque les abréviations ne prennent pas la forme du pluriel (sauf Mmes, Mlles, MM. et quelques autres).
Les anglophones ne connaissent qu'une traduction pour milliard, c'est billion, choix mis à mal par la convention européenne pour énoncer les puissances de 10, à partir de 1012,
en Europe, on applique la règle exprimée par la formule 106N, avec N = (x)llion, ce qui donnerait : 106 = million, 1012 = billion, 1018 = trillion, 1024 = quatrillion, 1030 = quintillion, 1036 = sextillion, etc.
Le billion anglophone (milliard ou 109) n'aurait donc plus la même valeur que le billion européen (1012)...

Et quid du billiard ? Non, pas du billard ou snooker, mais cette valeur immensément grande... si le billion est un million de millions, le billiard n'est pas un milliard de milliards (ce qui signifierait 1018 et donc un trillion selon la norme proposée ci-dessus).
Selon Wikipedia, le billiard est 1015, ou mille billions ou un millième de trillion (conformément aux normes européennes énoncées ci-dessus).

Nous proposons donc l'emploi des abréviations scientifiques (universellement acceptées) pour les valeurs infiniment grandes ou petites :
k€ pour les milliers d'euros,
Mb pour les mégabits, Mo ou MB pour les mégabytes ou Mégaoctets, M€ pour les millions d'euros,
Go pour Gigaoctet, G€ pour les milliards d'euros,
To pour Teraoctet, T€ pour les milliers de milliards d'euros... même s'il est rare d'atteindre de tels montants,
µm pour le micromètre
nm pour le nanomètre, etc.

Rappelons qu'avec ces unités, on évitera d'écrire plus de 3 chiffres décimaux (après la virgule) :
on acceptera 1,52 kg et 3,2 M€,
on remplacera 0,2564 M€ par 256,4 k€.

 

 

[1] cf. DUBOIS Jean-Marie (qui cite souvent LENOBLE-PINSON Michèle), La rédaction scientifique, Agence Universitaire de la francophonie, Paris, p. 38
"Morin, D. (2004) La recherche scientifique. La revue scientifique, vol. 1, p. 8-10 (dans le cas d'un article en français) ;
Dubois, J.-M. (2004) The scientific research. Scientific Journal, vol. 1, p. 11-15 (dans le cas d'un article en anglais).
"

cf. LENOBLE-PINSON Michèle, L'atelier de vocabulaire de Bruxelles, Meta, vol. 32, n° 3, 1987, p. 295-298.

cf. LENOBLE-PINSON Michèle, Bibliographie d'Albert Kies, Mélanges de littérature en hommage à Albert Kies, p. 13.

[2] Désolé pour cette erreur, corrigée maintenant ; merci André.

[3] LegalWorld, Du bon usage des citations et des emprunts de textes et d’idées ou d’opinion de l’interdiction du plagiat http://www.legalworld.be/legalworld/guide-des-citations-et-references.html?LangType=2060&SubID=1

[4] http://grammaire.cordial-enligne.fr/manuels/P_ABREV.htm

[5] https://fr.wikipedia.org/wiki/Point_(signe)

[6]http://www.les-abreviations.com/ponctuation.html

 

Sources

 




Voir aussi :

et les caractères spéciaux avec "alt"... toujours utile... touche alt

caractère
capitale
À Â Ç È É Ê Ë Î Ï Ô Ù Û Ü
alt + 4 chiffr. 0192 0194 0199 0200 0201 0202 0203 0206 0207 0212 0217 0219 0220
alt + 3 chiffr. 183 182 128 212 144 210 211 215 216 226 235 234 154
 
caractère
bas d casse
à â ç è é ê ë î ï ô ù û ü
alt + 4 chiffr. 0224 0226 0231 0232 0233 0234 0235 0238 0239 0244 0249 0251 0252
alt + 3 chiffr. 133 131 135 138 130 136 137 140 139 147 151 150 129
 
caractère
autre
« » œ æ Œ Æ esp.
inséc.
"
alt + 4 chiffr. 0171 0187 0156 0230 0140 0198 0133 0160 0147 0148 0034 0145 0146
alt + 2 ou 3 chiffr. 174 175 339 145 338 146 / 255 / / 34 / /
 
caractère
autre
¡ ¿ ¼ ½ ¾ ± ñ Ñ . .
alt + 4 chiffr. 0150 0151 0161 0191 0188 0189 0190 0177 0241 0209 0128 0 0
alt + 2 ou 3 chiffr.     173 168 172 171 243 241 164 165 / / /

Si vous n'avez pas de pavé numérique sur un ordi portable,
il suffit d'appuyer sur les touches Fn et NumLK (Inser) en même temps,
et le pavé numérique sur les touches
7(7)   8(8)   9(9)   0(/)
U(4)   I(5)   O(6)   P(*)
  J(1) K(2)   L(3)   M(-)

  ?(0)           /(.)   §+(+)
(la dernière ligne est différente selon les claviers belges, français...)
sera activé
et les raccourcis Alt + code chiffré fonctionneront.



Voir aussi :

et les caractères spéciaux avec "alt"... toujours utile... touche alt

caractère
capitale
À Â Ç È É Ê Ë Î Ï Ô Ù Û Ü
alt + 4 chiffr. 0192 0194 0199 0200 0201 0202 0203 0206 0207 0212 0217 0219 0220
alt + 3 chiffr. 183 182 128 212 144 210 211 215 216 226 235 234 154
 
caractère
bas d casse
à â ç è é ê ë î ï ô ù û ü
alt + 4 chiffr. 0224 0226 0231 0232 0233 0234 0235 0238 0239 0244 0249 0251 0252
alt + 3 chiffr. 133 131 135 138 130 136 137 140 139 147 151 150 129
 
caractère
autre
« » œ æ Œ Æ esp.
inséc.
"
alt + 4 chiffr. 0171 0187 0156 0230 0140 0198 0133 0160 0147 0148 0034 0145 0146
alt + 2 ou 3 chiffr. 174 175 339 145 338 146 / 255 / / 34 / /
 
caractère
autre
¡ ¿ ¼ ½ ¾ ± ñ Ñ . .
alt + 4 chiffr. 0150 0151 0161 0191 0188 0189 0190 0177 0241 0209 0128 0 0
alt + 2 ou 3 chiffr.     173 168 172 171 243 241 164 165 / / /

Si vous n'avez pas de pavé numérique sur un ordi portable,
il suffit d'appuyer sur les touches Fn et NumLK (Inser) en même temps,
et le pavé numérique sur les touches
7(7)   8(8)   9(9)   0(/)
U(4)   I(5)   O(6)   P(*)
  J(1) K(2)   L(3)   M(-)

  ?(0)           /(.)   §+(+)
(la dernière ligne est différente selon les claviers belges, français...)
sera activé
et les raccourcis Alt + code chiffré fonctionneront.

 

espaces fines et insécables | Orthotypographie accueil |  points de suspension