C U Y / Économie
 
 
 
Lexique économique et social
Mis en ligne le 17/01/2006 
Hausse du nombre d'utilisateurs de la carte Visa
 
(Belga)

En 2005, il y avait 2,4 millions de cartes Visa en Belgique.

Le nombre de détenteurs d'une carte Visa a continué à progresser en 2005, dans notre pays. En 2005, près de 2,4 millions de cartes étaient en circulation en Belgique, soit une hausse de 0,95pc par rapport à 2004. En moyenne, le client belge dépense 2609 EURos par an, soit 6,4 milliards d'euros par an au total (contre 6,3 milliards d'euros un an plus tôt), a indiqué la société lundi, au cours d'une conférence de presse. Dans notre pays, les cartes Visa sont surtout des cartes à débit différé, dont le solde de la dette est apuré intégralement tous les mois.

Au niveau EURopéen, où l'entreprise distribue à la fois des cartes de débit et de crédit, le nombre de cartes en circulation a progressé de 10,5pc, pour atteindre 296,6 millions de cartes et 1,09 milliard d'euros de dépenses. Les cartes de débit représentent la majorité des activités de Visa, avec 179,4 millions de cartes en circulation et une croissance plus forte (+13pc) que celle des cartes de crédit. Ensemble, les clients Visa EURopéens ont dépensé 1090 milliards d'euros l'année dernière. «Un paiement sur dix dans les magasins se fait par Visa», a indiqué Philippe Menier, Chief Operating Manager de Visa EURope. Au point de vue des parts de marché, Visa a étendu son emprise au détriment de son éternel rival, MasterCard International: en EURope, Visa totalise désormais 55pc de parts de marché, ce qui représente une hausse de 0,8 point par rapport à 2004.

Pour 2006, l'entreprise prévoit une croissance de 6pc du nombre de cartes en circulation et de 12pc des dépenses. Pour soutenir sa croissance dans les années à venir, Visa table notamment sur le système V-Pay, actuellement en phase de test, soit une carte de débit à puce et fonctionnant avec un code PIN, dans toute l'Europe.

Défi EURopéen en vue

L'enjeu est de taille alors que se profile, à l'horizon 2010, la création d'un marché unique des paiements en EURope. Pour se préparer à cette échéance, les opérateurs nationaux vont devoir choisir rapidement entre l'option d'intégrer une plate-forme internationale, telle que le V-Pay de Visa, ou celle de faire de leur système national une telle plate-forme, ce qui suppose des coûts élevés, explique Marc Temmerman, vice-président chargé des relations extérieures chez Visa EURope.

Actuellement, c'est la société Banksys, aux mains des banques, qui gère en Belgique les systèmes de paiement électronique. Cette dernière a récemment confirmé être à la recherche d'un partenaire EURopéen. «Nous sommes en discussion avec les banques belges pour leur dire que nous avons un produit qui répond à leurs attentes», a indiqué à ce propos M. Menier, qui s'est par ailleurs refusé à tout autre commentaire. Pour l'avenir, Visa EURope table également sur le développement de produits tels que les cartes prépayées.

Visa EURope est depuis la fin 2004 une société indépendante de Visa International, dont quelque 5000 banques EURopéennes sont actionnaires. En 2005, elle a réalisé un bénéfice avant impôts de 89,1 millions d'euros, pour un revenu de 646,3 millions d'euros.



Lexique économique et social


© La Libre Belgique 2006 Haut de page 
© La Libre Belgique 2006. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus parLa Libre Belgique. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de La Libre Belgique.

 

 

 

 

Des liens ne fonctionnent plus ?
Avez-vous des suggestions ?


Envoyez-moi un E-Mail (cuy.w(at)skynet.be)

Attention (at) signifie @

copyleft

 

Retour à la page d'accueil de CUY = See you why ?

Par GVdK (cuy.w(at)skynet.be), n'oubliez pas (at) = @

 

 

 

 

 

 

 

 

Compteur gratuitCompteur gratuit