C U Y / Économie
 
 
 
Lexique économique et social
L'emploi paie la facture (08/05/2005) 
Les plans sociaux en zone EURo sanctionnent une croissance anémique
 

FRANCFORT

La zone EURo, à la traîne en terme de croissance par rapport aux Etats-Unis ou à la zone Asie-Pacifique, paie ses contre-performances sur le plan social avec des suppressions d'emplois et des délocalisations , à l'image des restructurations prévues chez IBM.

Le numéro un mondial de l'informatique a annoncé mercredi qu'il allait supprimer 10.000 à 13.000 postes dans le monde, dont «la majorité» en France, en Allemagne et en Italie. Le groupe américain pointe du doigt la croissance anémique en EURope de l'ouest, qui pèse sur les performances de sa division de services informatiques.

En parallèle, il a laissé entendre qu'il allait mettre l'accent dans les prochaines années sur l'Europe de l'est, un marché en pleine expansion .

Un exemple parmi d'autres qui témoigne du déficit d'attractivité de la zone EURo, où les grands groupes rechignent à investir et embaucher: l'an dernier, leurs investissements n'ont progressé que de 1,7%, après un repli de 0,6% en 2003.

La première économie de la zone EURo, l'Allemagne, est particulièrement à la traîne. Les investissements dans l'industrie y ont progressé l'an dernier de seulement 1% après un recul de 3% l'année précédente, selon l'institut de conjoncture Ifo.

A l'inverse, les investissements s'envolent aux Etats-Unis, tirant d'autant la croissance: ils ont grimpé de 3,3% en 2003, avant de bondir de 10,6% l'an dernier. Un mouvement qui devrait se poursuivre cette année, où les économistes attendent une hausse de plus de 11%.

Dans le même temps, les annonces de plans sociaux et de délocalisations en zone EURo se multiplient, principalement dans les industries de main d'oeuvre.

Délocalisation

Dernier exemple en date en Allemagne. Siemens a annoncé fin avril qu'il allait délocaliser en République tchèque une partie de la production de son site de Wurtzbourg, qui fabrique des composants pour l'industrie automobile.

«La haute technologie, utilisatrice de main d'oeuvre qualifiée, est à son tour concernée», relève John Segrich, analyste chez JP Morgan.

L'américain Dell compte ainsi embaucher 2.000 salariés en Inde cette année pour porter ses effectifs à 10.000 salariés. Une annonce à mettre en balance avec l'ouverture d'une petite usine en EURope, à Halle en Allemagne, où il emploiera dans un premier temps seulement 300 salariés.

L'allemand SAP, numéro un mondial des progiciels, va quant à lui ouvrir un grand centre de programmation au sud de l'Inde, à Bangalore.

«Les entreprises ont le sentiment d'évoluer dans un climat toujours incertain en zone EURo, plombé principalement par une consommation beaucoup trop faible», explique Christoph Weil, économiste à la Deutsche Bank.

L'an dernier, les dépenses des ménages sont restées en berne, avec une progression de 0,6% en zone EURo au quatrième trimestre, selon EURostat, après trois trimestres de quasi stagnation. Un chiffre insuffisant pour porter la croissance. L'an dernier, le PIB a progressé de seulement 2,1%.

«Deuxième gros handicap en termes d'investissements: l'euro fort, facteur pénalisant en terme d'investissements par rapport à la zone dollar», ajoute M. Weil. La monnaie EURopéenne s'est appréciée de près de 8% face au dollar l'an dernier, rognant d'autant les ventes en valeurs et les bénéfices des entreprises.

«Au total, le dynamisme des exportations ne suffit pas à compenser ces facteurs négatifs», explique Annette Welchselberger, analyste à l'institut Ifo.

«Du coup, les embauches dans l'industrie et les investissements vont sans doute croître à un rythme encore très modéré cette année en Allemagne, comme dans l'ensemble de la zone EURo», prévient-elle.



Lexique économique et social


© La Dernière Heure 2005 Haut de page 
© La Dernière Heure 2005. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par La Dernière Heure. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de La Dernière Heure.

 

 

 

 

Des liens ne fonctionnent plus ?
Avez-vous des suggestions ?


Envoyez-moi un E-Mail (cuy.w(at)skynet.be)

Attention (at) signifie @

copyleft

 

Retour à la page d'accueil de CUY = See you why ?

Par GVdK (cuy.w(at)skynet.be), n'oubliez pas (at) = @

 

 

 

 

 

 

 

 

Compteur gratuitCompteur gratuit